je n'aime pas le clip... mais les paroles (et la musique, et la voix), si !

J'ai volé pendant des années
Au dessus de tous soupçons
Bouffé à tous les râteliers
Pour le bien de la Nation
J'étais l’élu, le magnifique
Jeune loup dans le gotha
Le joyau de la république
J'étais le garant de vos lois

Et voici qu'on frappe à ma porte
Comme l'animal que l'on débusque
Pourquoi me traiter de la sorte ?
De quoi m’accuse-t-on au juste ?
Quelques détournements de fond
Fiscalité frauduleuse
Les erreurs de facturation
De mes heures les plus généreuses
J's'rais bien resté encore un peu
Mais il semble que ces messieurs
Attendent des aveux
Mes adieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaîtrai
Je s'rai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute

Faiblesse, pouvoir ou confiance
J’en ai usé, abusé
J'ai partouzé dans la finance
Vous baisant de force ou de gré
Devant les juges incorruptibles
Ma vérité éclatera
Et si la morale est sordide
Dans quelque temps on en rira
J'naviguerais bien encore un peu
De comptes en Suisse en contentieux
Que l'on m'oublie un peu
Parmi les dieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaitrai
Je serai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute

D’obscène à fréquentable
Me revoici dans l'arène
A tapiner de table en table
Au grand bal des mécènes
J'étais persona non grata
Et voici que dans le gratin
M’accueille à nouveau dans ses bras
La république des copains
J's'rais bien resté encore un peu
Mais il semble que ces messieurs
M’accordent le non-lieu
Un avenir radieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaitrai
Je s'rai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute
D’obscène à fréquentable
Me revoici dans l'arène
A tapiner de table en table
Au grand bal des mécènes
J'étais persona non grata
Et voici que dans le gratin
M’accueille à nouveau dans ses bras
La république des copains
J's'rais bien resté encore un peu
Mais il semble que ces messieurs
M’accordent le non-lieu
Un avenir radieux

Quoi qu'il arrive, je reviendrai
Les tempes grises, la tête haute
Vos cerveaux lavés du souvenir
De mes impardonnables fautes
De mes cendres, je renaîtrai
Je serai le phénix de ces hôtes
Quoi qu'il arrive, je reviendrai
A marée haute