un automneDelcourt, Shampooing, 26 septembre 2018, 112 p.

lisam♥♥♥

Extrait de la 4e de couv : « Après des sciences-fictions lesbiennes, un voyage dans la jungle de Calais et une incursion dans le milieu du porno, Lisa Mandel récidive en partant au Liban, dont tous les experts s'accordent à dire que c'est 'un pays très compliqué'. »

Tellement compliqué que cette BD légère ne m'aura finalement pas appris grand-chose. Moins que les autres albums auxquels cette auteur a collaboré, notamment Les Nouvelles de la Jungle de Calais, plus travaillés, plus complets (collection Sociorama).

Quelques thèmes intéressants sont abordés ici : l'Histoire de ce pays qui est « l'un des plus libéraux du monde arabe » - Histoire liée, comme celle de beaucoup d'Etats d'Asie et d'Afrique, à des partages sauvages entre les grandes puissances européennes au début du XXe siècle, au mépris des populations. L'auteur nous parle aussi de l'accueil des 'déplacés' (et non pas 'réfugiés') des pays voisins en guerre (dont la Syrie), de la condition féminine, de la vie nocturne et de la façon dont l'homosexualité est hypocritement tolérée, à coup de graissages de pattes.

Lisa Mandel digresse beaucoup, aussi, et je me serais dispensée de sa parenthèse allemande avec la disparition du portable, ni intéressante, ni drôle. 
Elle ne semble d'ailleurs pas pleinement satisfaite du résultat. Perfectionnisme, honnêteté intellectuelle ou fausse modestie ? En tout cas, ça désamorce la critique. D'autant qu'un collègue la prévient que ce sont ceux qui connaissent le moins le Liban qui risquent le plus de l'allumer. Ça rabat le caquet...

___

agenda221 & 22 oct.