sous les galetsRue de Sèvres, 17 novembre 2021, 144 p.

♥♥♥♥

« En matière de révolte, aucun de nous ne doit avoir besoin d'ancêtres. »
(André Breton, 4e de couv')

Nous ne sommes pas en mai 68 mais en septembre 62, quelque part sur la côte bretonne.
Albert a 18 ans, mais n'est pas majeur.* Qu'importe, il se sent liiibre !
Ses parents bourgeois-constipés sont repartis à Paris deux semaines avant sa rentrée, il se retrouve tout seul dans la résidence secondaire familiale. Il compte bien en profiter, avec deux potes dans son genre : des gosses de riches, également promis à un brillant avenir. Ça commence par des soirées arrosées sur la plage à trois, une belle rencontre, et puis...

Encore une fois, Rabaté nous régale avec une intrigue pleine de surprises et de suspense. Pas trop d'humour, cette fois, mais une jubilation affirmée face à certains rebondissements.
Je ne suis pas fan du graphisme, en revanche, qui pourrait laisser croire aux naïfs que nos parents étaient aussi pâlichons dans la vraie vie que sur les vieilles photos NB ou sépia des années 60. J'ai également eu du mal à me repérer avec certains visages masculins, trop ressemblants, notamment un père & son fils.

A lire pour l'ambiance, les idées de l'auteur...

BD livrée le 31/12 à 8h15 dans un carton beaucoup trop géant pour l'album (oh, les gens ! la pénurie de papier, à cause du carton du e-commerce, plus rentable, menace le secteur de l'édition). Boulotté le soir-même, 2021 a bien fini.

   *  en France, la majorité civile est fixée à 18 ans depuis juillet 1974 ; elle était auparavant fixée à 21 ans depuis 1792.

____

agenda2

31 décembre - merci à Apikrus pour ce choix concerté lors de la MC Babelio !