giraud

fait_main

Comme le dit Clarabel, NE LISEZ PAS la quatrième de couverture qui dévoile toute la trame du roman, ça serait vraiment dommage.

Années 1980, Laura a 17 ans, elle arrive comme jeune fille au pair dans le nord de l'Allemagne pour fuir sa famille en crise. Très vite lui apparaît la barrière de la langue : la difficulté de se présenter, de cerner la personnalité d'autrui, de nuancer ses propos, de faire de l'humour, de consoler... Elle est en outre déroutée par la famille d'accueil qu'elle ne comprend pas, dont le mode de vie est en rupture totale avec ce qu'elle a connu jusqu'alors chez ses parents. Elle pressent parfois des choses graves qu'elle n'arrive pas à préciser. A mi-chemin entre l'adolescence et l'âge adulte, Laura est dans cette position ambivalente dans la famille : tantôt femme pour les tâches ménagères et quand elle discute avec les parents, tantôt ado et complice des enfants (par exemple quand elle joue de la guitare avec Thomas, le fils de 14 ans). Peu à peu elle apprivoise ces gens, cet univers clos...

Je me suis immédiatement sentie bien dans ce livre, qui est pourtant sombre à bien des égards. Le style est très agréable. On s'imprègne de l'ambiance qui règne dans la famille, du paysage enneigé, on a envie de (re)découvrir Thomas Mann... La jeune fille émeut par le poids de son drame familial, son désarroi et sa maturité... La curiosité du lecteur est très rapidement titillée car on sent un passé douloureux chez Laura, et une menace à venir. Dès la page 12, le ton est donné : "Je suis Laura, jeune fille au pair, dans ma patrie provisoire pour six mois. Je commets probablement une erreur en venant vivre ici. Je ne le sais pas encore, mais je ne peux rien éviter de ce qui va arriver"... La densité de l'écriture m'a incitée à faire des pauses pour ne rien perdre de la richesse du récit. Un très beau livre.

Ma note : 16/20challenge

Une année étrangère, Brigitte Giraud, Stock, août 2009, 207 p.

3ème livre lu dans le cadre du Challenge 1% littéraire 2009. Je m'aperçois que mes choix ne sont pas gais parmi la profusion de livres proposés. Mais que des coups de coeur pour l'instant ! Je poursuis le challenge avec Le coeur en dehors de Samuel Benchetrit... la transition entre ces deux romans est difficile !

J'ai également aimé :

giraud2giraud3