les battements

StoryLab éditions, 3 mars 2015, 51 p.

♥♥♥♥

Avant Alix, il n'était rien. Abandonné à huit ans par des parents toxicomanes, placé en foyer d'accueil, il est devenu un petit délinquant puis un assassin. Cinq ans de prison ferme. Ça aurait pu aggraver son cas, ça l'a sauvé : il tombe amoureux d'Alix, la bibliothécaire. Le grand amour, réciproque, lumineux, ils s'installent ensemble à sa sortie. Alors les années galère, normalement, c'est fini pour lui, à tout jamais. Et puis un jour, le coeur d'Alix ne bat plus, ni pour lui, ni pour personne, ça le rend fou...

Très bonne surprise en découvrant ce court roman, d'autant que la nouvelle 'On ne joue plus depuis longtemps' de cette auteur ne m'avait pas du tout convaincue.
J'ai beaucoup aimé le ton et l'articulation de ce récit. Après une première partie sous forme de lettre "thérapie par les mots", on est un moment déstabilisé par le changement de décor et de protagonistes dans la seconde moitié. Puis on comprend, tout s'éclaire grâce à un objet. Et la tension monte parce que par moments, on ne sait plus trop à qui on a affaire...

Belle histoire d'un passage de relais entre mal-lotis, d'un message d'espoir que l'on transmet : « vivre au présent et ne pas s’appesantir sur le passé. Ne jamais regarder en arrière mais ne jamais faire deux fois les mêmes erreurs. [...] L’important n’est pas celui qu’on était mais celui qu’on est. Et surtout celui qu’on sera. »

Horloge 6 mars - merci à Claire et aux éditions StoryLab

- challenge rentrée hiver 2015 avec Laure Valérie itinérante, chez MicMélo -

challenge rentrée hiver 2015

logo TP canel2