le loupRed 1-2-3 - 2014
traduit de l'anglais (USA) par Jacques Martinache
Presses de la Cité, 2014
Pocket, 11 juin 2015, 480 p.

Le Loup.
Age : 64 ans.
Expériences : 4 thrillers publiés, 4 meurtres IRL impunis.
Ambitions : sortir de l'oubli, écrire de nouveau. Et tuer, plutôt 3 fois qu'une, voilà 15 ans qu'il s'abstient, il n'en peut plus.
Références : le Petit Chaperon Rouge, version Grimm, avec issue fatale pour la proie, sans intervention miraculeuse d'un valeureux bûcheron.
Attention, son adaptation restera une histoire d'adultes, ou quasi : les cibles rouges/rousses sont trois femmes de 17, 33 et 51 ans. Outre leur couleur de cheveux, elles ont pour caractéristique commune d'être à un moment difficile de leur vie, au point de penser que la mort est ce qui peut leur arriver de mieux. Cela dit, quand la grande faucheuse se manifeste sous forme de lettres de menaces précises, elles ont soudain un sursaut d'énergie...

Je suis friande de contes (les vrais qui font peur, qui finissent mal, pas leurs versions roses neuneus chantantes et sautillantes), de leurs interprétations littéraires, psychanalytiques, de leurs réécritures pour enfants ou adultes, quand elles sont originales, drôles, et/ou invitent à réfléchir.
Je suppose que le but de John Katzenbach était de réveiller les émois d'un de nos premiers livres d'horreur. Je ne suis pas entrée dans le jeu : trop de longueurs autour de la traque et des états d'âme du Loup, notamment lorsqu'il écrit son bouquin. J'ai apprécié la stratégie des proies, mais là encore, on tourne vite en rond. Je me suis régalée d'un rebondissement à mi-parcours avec un clin d'oeil à un autre conte qui me fait délicieusement frissonner depuis plus de quarante ans. Hélas, après ce retournement, j'ai recommencé à m'ennuyer lourdement...
Le seul truc qui me faisait flipper de loin en loin, c'était l'idée que John Katzenbach puisse, comme le Loup, mener une double vie - écrivain et serial killer.

Cette lecture est d'autant plus décevante que ce thriller
- est signé John Katzenbach, comme l'excellent L'Analyste.
- s'inspire de contes comme le brillant Contes barbares de Craig Russel.

agenda 1e au 5 janv.

💀 challenge polars & thrillers 2016-2017 chez Sharon - 25e  💀

logo sharon polar 201617