ds son silence

The Silent Patient, 2019
mitraduit de l'anglais (GB) par Elsa Maggion
Calmann Levy, 6 février 2019, 380 p.
??

♥♥♥♥

En VO : The silent patient, la patiente muette.

« Son silence agissait comme un miroir, vous renvoyait votre image. Et souvent, celle-ci n'était pas belle à voir. »

La célèbre artiste peintre Alicia refuse de s'exprimer depuis qu'on l'a retrouvée auprès du corps de son mari assassiné. Tout l'accuse, et elle n'a pas essayé de se disculper.
Jugée mentalement irresponsable, elle est envoyée en psychiatrie.
Son cas fascine le psychothérapeute Theo Faber, à tel point qu'il fait tout pour travailler où elle est internée et la suivre en thérapie.

Miam, la bonne recette que voilà, qui promet des heures de lecture captivantes : morceaux de psychanalyse (références à Freud, Winnicott, Bion), séances de thérapie, contre-transfert, mises en abyme, enquête sur les proches et sur l'enfance d'Alicia.

Tout pour me plaire, et ça m'a plu !
Le dénouement décoiffe, et m'a déroutée. J'ai hésité entre admiration et rejet, mais à 2h15 du matin (3h15, nouvelle heure), je n'étais plus capable de rembobiner pour vérifier la cohérence de l'ensemble…

PS : pour ne pas spoiler en rédigeant le billet, je lis pour la première fois la 4e de couverture. Celui qui l'a rédigée ne semble pas avoir lu le livre : erreur sur le prénom du personnage principal, sur le titre de Theo, et sur les causes de décès de la victime. Ça fait moche.

___

agenda2

28  >  31 mars  -  merci à Babelio et aux éditions Calmann Levy.