a la tombéeWhen the lights go out, 2018
mkutraduit de l'anglais (US) par Laure Manceau
HarperCollins Noir, 5 juin 2019
HarperCollins Noir Poche, mars 2020, 330 p.

La mère de Jessie vient de décéder "des suites d'une longue maladie", selon la formule consacrée.
Après l'avoir assistée pendant de longs mois, la jeune fille envisage de s'inscrire à l'université. Au gré des formalités administratives, elle découvre que son numéro de sécurité sociale est celui d'une fillette décédée à trois ans, et que son acte de naissance est introuvable. La gestion de l'état civil serait-elle moins rigoureuse aux USA qu'en France ? 😉
Ou y a-t-il un vrai mystère autour des origines de Jessie ? Elle n'a jamais connu son père, et sa mère est toujours restée évasive à son sujet. Epuisée par le deuil et les insomnies, Jessie cherche à comprendre.

Le lecteur a une longueur d'avance, grâce aux confidences d'une autre femme, en mal d'enfant. Ce qui n'empêche pas l'auteur de nous rouler dans la farine, pipant les dés avec un procédé à la c** qui permet de faire tout et n'importe quoi dans une intrigue. ** Debout les gars, réveillez-vous, ce n'était qu'un rêve ! **

Long, crispant, agaçant, décevant, malgré un rebondissement plutôt intéressant.

Lu & aimé de cette auteur : Une fille parfaiteL'inconnue du quai.

____

agenda227 > 30 juin