mercredi 13 octobre 2021

~ La disparition de Jim Sullivan, Tanguy Viel

Les Editions de Minuit, 2013Minuit Double, 2017, 140 p. ♥♥♥♥♠ Comme dans un film américain-ain-ain... ♪♫ Chanson de Thiéfaine, 'Court-métrage' (in 'Autorisation de délirer', 1979). Ici, on est comme dans un roman américain. Le narrateur nous explique comment serait ce roman américain qu'il écrirait. Un peu comme le jeu entre enfants : 'On dirait que tu serais le docteur, et moi l'infirmière...' Ou autre... L'exercice est déroutant, au début, on croit être dans un prologue. Avance rapide : eh non, il y a des numéros chapitres, on... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 11 octobre 2021

~ Bénie soit Sixtine, Maylis Adhémar

Julliard, 2020Pocket, 2 septembre 2021, 320 p. ♥♥♥♠♠ Bénie soit Sixtine ? Je ne sais pas. Mais maudits soient sa famille et tous les intégristes qui l'entourent, lorsqu'ils ne se contentent pas de prier entre eux, bien gentiment. Sixtine a passé sa jeunesse à Rennes, sa mère était catholique, très pratiquante, bien au-delà de la messe hebdomadaire des 'tradi'. Le père n'avait pas son mot à dire, ou n'essayait pas de l'avoir - ah, la lâcheté des hommes, des pères ! 🤨 Elle a la chance inouïe, Sixtine, de taper dans l'oeil d'un fils... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 9 octobre 2021

~ Mères et filles, Sally Hepworth

The Secrets of Midwives, 2015traduit de l'anglais (Australie) par Julia TaylorBelfond, 2015 ♥♥♥♥♠ La couverture est trompeuse, on peut imaginer une histoire d'infirmières de guerre. Non, il s'agit de sages-femmes, trois générations entre les années 1950 et aujourd'hui : la grand-mère Floss, la fille Grace et la petite-fille Neva. Elles ont une approche 'humaine' de l'accouchement, et celle qui s'oppose le plus farouchement à l'ultra-médicalisation de la périnatalité est Grace, qui encourage et pratique les naissances à domicile.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 3 octobre 2021

~ Sémi, Aki Shimazaki

Actes Sud, 5 mai 2021, 150 p. ♥♥♥♠♠ Tout à coup, un inconnu, près de vous, est ronfleur. Ça, c'est l'effet merdique d'Alzheimer. Fujiko, soixante-quinze ans, perd la mémoire depuis quelques années, et c'est pour cette raison qu'elle vit désormais en maison de retraite avec son époux Tetsuo. Mais jusqu'alors, elle reconnaissait ses proches. Lorsqu'elle prend peur en se réveillant à côté de son mari, le personnel médical suggère à Tetsuo de se faire passer pour son fiancé. Il doit se comporter comme 1/2 siècle plus tôt, quand ils... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 2 octobre 2021

~ Retour à Martha's Vineyard, Richard Russo

Chances are..., 2019traduit de l'anglais (US) par Jean EschLa Table ronde, 202010/18, 19 août 2021, 410 p. ♥♥♥♥♠ En VO, le titre est Chances are..., comme la chanson. « Chances are you'll find me Somewhere on your road tonight... » ♪♫ Les routes de Lincoln, Teddy et Mickey se sont séparées à la fin de leurs études, en 1971. A l'université de Minerva, ils étaient colocs et amis, et surtout raides dingues de Jacy, jolie brune au caractère bien trempé. Ils se sont donné des nouvelles de loin en loin. Quatre décennies plus tard, à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 29 septembre 2021

~ Le bon fils, Denis Michelis

Notabilia, 25 août 2016, 220 p. ♥♥♥♠♠ Albertin n'est pas un bon fils. On dirait que sa mère les a abandonnés, lui et son père, et c'est sans doute de sa faute. D'après le père, en tout cas. Ou dans l'esprit du gamin ? Le père dépérit, ne bosse plus. Albertin est-il pour autant un mauvais fils ? On pense à Dewaere chez Sautet - et même dans ce film, ça se discute... Il n'a que seize ans, et objectivement, si on n'a pas à vivre avec lui et à le supporter H24, on se dit qu'il est 'normal', juste un ado : nonchalant et soumis au bon... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 septembre 2021

~ La fille qu'on appelle, Tanguy Viel

Les Editions de Minuit, 2 septembre 2021, 180 p. ♥♥♥♥♥ La fille qu'on appelle, qu'on tutoie, qui se fait baiser au sens propre (salement, par des porcs à balancer) comme au figuré, c'est Laura. Laura, vingt ans, fille du boxeur Max le Corre. L'ancienne star locale émerge à peine d'une traversée du désert de quinze ans, lors de laquelle monsieur le Maire a eu l'obligeance de l'employer comme chauffeur personnel. Naïf, Max pense que cet homme aidera aussi sa fille, de retour au pays. Elle a besoin d'un logement, et pourquoi pas d'un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 25 septembre 2021

~ Six pieds sur terre, Antoine Dole

Robert Laffont, août 2021, 260 p. ♥♥♥♠♠ Six pieds sur terre   et mon moral dans mes deux chaussettes. Pire, même, comme si j'avais six pieds de plomb couverts de chaussettes trempées. Elle : Camille, élevée par une mère célibataire bipolaire, donc habituée depuis toujours à arrondir les angles et 'réparer les gens'. Lui : Jérémy, détruit à 15 ans par la mort brutale et violente de sa mère. Ces deux-là ont eu la bonne idée de s'aimer, ou de faire comme ci. Jérémy va mal, tourne autour de son nombril, se demande ce qu'il... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 19 septembre 2021

~ Encore une journée divine, Denis Michelis

Notab/lia, 19 août 2021, 208 p. ♥♥♥♥♠ Il s'appelle Robert, ce patient d'hôpital psy qui monologue - à l'adresse de son psy ? ou dans sa tête ? On peut tout imaginer. On ne saura que tardivement pourquoi il est interné. Et encore, sans certitude sur rien, finalement. Il s'appelle Robert, et pour moi, c'était Eric, ce type qui sautille partout ces temps-ci dans les médias, et éructe ses théories à la c** en se posant en victime bâillonnée. Un fou, ce Robert, pas un 'doux dingue', un mec dangereux, aux idées puantes et toxiques.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 18 septembre 2021

~ Enfances perdues, Mechtild Borrmann

Grenzgänger, 2018traduit de l'allemand par Céline MauriceEditions JC Lattès, Le Masque, 2020Le Livre de Poche, 25 août 2021, 320 p. ♥♥♥♥♥ « C'était une autre époque. On avait d'autres idées sur l'éducation. » Oui, mais quand même... A ce point !? Quelle horreur ! Cela dit, d'autres lectures, des films (1), et des témoignages de 'vieux' proches me convainquent que les faits ne sont pas exagérés. Ici : 1947, un village allemand proche de la frontière belge. Pas besoin de savants calculs pour comprendre que les temps sont durs.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]