vendredi 10 mars 2017

~ Ce que tient ta main droite t'appartient, Pascal Manoukian

Don Quichotte, 5 janvier 2017, 288 p. ♥♥♥♥♠ A travers les destins de Karim, Aurélien, Lila, Adam et de quelques autres plus ou moins anonymes, l'auteur dresse un tableau très sombre de l'Etat Islamique, de leurs têtes pensantes/dirigeantes à leurs exécutants. Approche et recrutement par internet, départ de jeunes volontaires ultra-motivés, combats en Syrie, implication de petits enfants (qui doivent s'entraîner à tuer en éventrant des peluches, en égorgeant des volailles...), embrigadement d'adolescentes, au 'mieux' pour être... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 4 mars 2017

~ Trois saisons d'orage, Cécile Coulon

Viviane Hamy, 5 janvier 2017, 272 p. lu par Mr-♥♥♥♥♠ Le massif des Trois-Gueules surplombe et isole un village : Les Fontaines. Les familles de paysans y côtoient celles des « fourmis blanches », les ouvriers qui extraient la pierre de la carrière. Leurs modes de vie et leurs mentalités diffèrent. Dans ce vase clos par les reliefs et par une infrastructure routière réduite, un modus vivendi s'installe, autour du médecin du village – exilé de la ville voisine – et sous les yeux du curé. La commune des Fontaines doit choisir entre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 3 mars 2017

~ Ric-rac, Arnaud le Guilcher

Robert Laffont, 5 février 2015Pocket, septembre 2016, 256 p. ♥♥♥♥♥ Vous avez lu Sukkwan Island de David Vann ? Ric-Rac, c'est un peu la même histoire, sauf que c'est très amusant. A la place d'une île, un patelin ; à la place des ours, des gens qui picolent sévère ; à la place du bois pour se chauffer, des meubles sculptés à l'effigie d'Yvette. Dans le rôle de la mère divorcée, restée sur le continent : une mère décédée d'une longue maladie. Dans le rôle du père déprimé : un père déprimé, mais suffisamment attentif à son fiston,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 24 février 2017

~ Son frère, Philippe Besson

Julliard, 2001Pocket, 152 p.  - abandon - Quand on apprend la maladie d'un proche aimé, tout s'effondre. Mais devant lui, pour lui, il faut rester fort, et digne. Ce n'est pas à lui de faire bonne figure pour nous rassurer : « Je préférerais qu'on lui témoigne un peu de compassion, qu'on profère des encouragements, même maladroits, même mensongers, plutôt que ce spectacle pitoyable de gens considérant simplement leur propre chagrin, leur propre douleur à venir. » C'est la leçon que je retiens de mon expérience, c'est le message... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 8 février 2017

~ L'amie prodigieuse, tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste - Elena Ferrante

Gallimard, 3 janvier 2017, 480 p. ♥♥♥♠♠ Prodigieusement toxique et mesquine, cette amie ! Laquelle ? Chacune, l'une pour l'autre, mais elles ne le montrent pas de la même façon, et le lecteur n'entend que la voix de Lena. Dans ce troisième opus, il y a celle qui fuit et celle qui reste. Celle qui gémit et celle qui se bat. Celle qui est odieuse, et l'autre qui vient prendre des coups. Celle qui se fait exploiter, et l'autre qui s'en sort bien... Et celle qui a tous les défauts, toutes les guignes, n'est pas forcément... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 6 février 2017

~ Les échoués, Pascal Manoukian

Seuil, Don Quichotte, 2015Points, 19 janvier 2017, 287 p. lu par Mr♥♥♥♠♠ Virgil est moldave, Assan somalien, et Chanchal bangladais. Leurs points communs : la pauvreté, et la nécessité de fuir leur pays d'origine pour survivre. Leur destination : la France, du moins si chacun parvient à parcourir les milliers de kilomètres qui l'en séparent, à franchir les frontières politiques et naturelles, à survivre à un voyage accompli dans la clandestinité. Le statut de clandestin est d'ailleurs l'une des rares choses qu'ils sont sûrs de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 31 janvier 2017

~ Des coccinelles dans des noyaux de cerise, Nan Aurousseau

Buchet Chastel, 3 janvier 2017, 220 p. ♥♥♥♠♠ Des coccinelles dans des noyaux de cerise, des pépins avec les femmes, des femmes qui tombent, des éléphants sur des grains de riz, des moustiques sur les c*uilles, des jambes lourdes, une caravane au sol fragile, des copains de taule, des magouilles, un plan d'enfer pour bloquer Paris, un JJ flic trop gentil ou pas futé... Il y a tout cela et beaucoup plus dans ce roman noir qui s'annonce rigolo et gentillet comme du Marie-Sabine Roger, se poursuit avec un humour mordant façon Iain... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 26 janvier 2017

~ Les échoués, Pascal Manoukian

Seuil, Don Quichotte, 2015Points, 19 janvier 2017, 287 p.♥ Parcours poignants de quatre migrants au tout début des années 90 : Virgil le Moldave orthodoxe, Chanchal le Bangladais hindou, Assan le Somalien ex-musulman, et sa fille Iman. Ils sont arrivés en France, enfin ! A Paris ! Dire qu'ils sont sains et saufs serait exagéré, la survie reste une lutte de chaque instant, et ils en ont bavé pour en arriver là. Ils ont fui des conditions difficiles, ont laissé des morts derrière eux, ont été exposés à de nombreux risques au cours du... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
vendredi 13 janvier 2017

~ Le secret du mari, Liane Moriarty

The Husband's Secret, 2013traduit de l'australien par Béatrice TaupeauAlbin Michel, 2015Le Livre de Poche, 6 avril 2016, 504 p. ♥♥♥♥♥ Vous connaissez certainement des mamans comme ces trois-là, vous ressemblez peut-être même à l'une d'elles. • Cecilia : femme au foyer très engagée dans la vie de l'établissement scolaire, tirée à quatre épingles, bien maquillée, sa grande maison rutile du sol au plafond et sent bon les gâteaux ; ses trois filles sont polies, ravissantes, intelligentes, son bel époux mène une brillante carrière,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 5 janvier 2017

~ La fille sur la photo, Karine Reysset

Flammarion, 4 janvier 2017, 295 p. ♥♥♠♠♠  Les familles recomposées sur plusieurs générations, je n'ai rien contre (chez les autres). Mais quand on me raconte leur histoire, j'aime bien piger rapidement qui est l'ex de la mère du demi-frère, ou la belle-grand-mère du demi-neveu de qui. Hélas ça part mal ici. Karine Reysset balance des dizaines de personnages dès les premières pages (et elle continue !), et faute d'arbre généalogique en début d'ouvrage, c'est coton pour s'y retrouver. L'auteur en a peut-être eu conscience ? Son... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]