lundi 4 décembre 2017

~ Désorientale, Négar Djavadi

Liana Levi, 25 août 2016, 352 p. - abandon   Dans la salle d'attente d'un service de PMA, Kimiâ pense à ses ancêtres, à leur pays d'origine. Ce n'est sans doute pas un hasard : un bébé s'inscrit dans une lignée, sa venue peut susciter le besoin de resituer l'histoire familiale...En 1981, Kimiâ et sa famille se sont installés en France pour fuir la république islamique en place depuis la révolution iranienne de 1979.Elle raconte pêle-mêle, comme nous viennent les pensées, sans souci de la chronologie, par association... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 26 novembre 2017

~ Point cardinal, Léonor de Récondo

Sabine Wespieser, 24 août 2017, 232 p. ♥♥♥♥♥ Petite famille sympa, couple harmonieux, maison individuelle, quartier tranquille, boulots fixes, deux enfants - le 'choix du roi' comme on dit : un garçon et une fille, de seize et treize ans. Ça roule, malgré les aleas de la vie, les coups de fatigue. S'il doit y avoir une tempête dans ce foyer, elle serait plutôt à attendre du côté des deux ados. C'est à cette période qu'on est vulnérable et qu'on remet tout en question...En fait, c'est Laurent, le père, qui traverse une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 22 novembre 2017

~ Poupée volée, Elena Ferrante

La Figlia Oscura, 2006traduit de l'italien par Elsa DamienGallimard, 2009, 176 p.Folio, 7 septembre 2017, 208 p. ♥♥♥♥♥ Leda, quadragénaire en vacances, assiste à une scène idyllique sur la plage : une jeune et jolie maman et sa petite fille de trois ans jouent à la poupée ensemble, elles sont charmantes.Leda les observe de loin, à la fois fascinée et agacée par la mère et l'enfant parfaites. Ce spectacle et l'agitation vulgaire de la famille qui accompagne (belle-soeur, beaux-frères, grands-parents, et toute une marmaille mal... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 20 novembre 2017

~ La salle de bal, Anna Hope

The Ballroom, 2016traduit de l'anglais par Élodie LeplatGallimard, 'Du monde entier', 17 août 2017‎, 400 p. ♥♥♥♥♠ Musique et danse comme thérapie dans un hôpital psychiatrique anglais…Cette idée est mise en place par John Fuller, pas tout à fait médecin, mais considéré comme tel par son supérieur : à la tête d'un orchestre, il convie quelques patients de l'établissement à un bal, chaque vendredi, pour les divertir, et partant, les apaiser. Parallèlement, cet homme est fasciné par les courants eugénistes en vogue en ce début... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 16 novembre 2017

~ Moi et toi, Niccolò Ammaniti

Io e te, 2010Robert Laffont, 2012 lu par Mr ♥♥♥♥♥ A quatorze ans, Lorenzo vit comme un fils unique dans une famille plutôt aisée. Il est particulièrement asocial, ce qui préoccupe ses parents. Sa mère est donc ravie lorsqu'il lui annonce qu'une camarade de classe l'a invité avec d'autres à skier pendant quelques jours de vacances. Mais cette semaine sera différente de celle que l'on aurait pu imaginer…Le jeune Lorenzo inspire compassion voire pitié tant sa vie est compliquée. Contrairement à ce qu'il croit, il ne peut pas vivre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 4 novembre 2017

~ Un loup pour l'homme, Brigitte Giraud

Flammarion, 23 août 2017, 245 p. - ♥ Comme beaucoup de jeunes hommes de sa génération, Antoine doit tout quitter pour aller en Algérie. Nous sommes en 1960, il a une vingtaine d'années, sa femme attend leur premier bébé et lorsqu'elle a exprimé son refus de mettre cet enfant au monde seule, le médecin suisse consulté n'a pas voulu pratiquer une IVG : « Si toutes les femmes de soldats avaient avorté, la terre serait dépeuplée ». Et puis « l'Algérie, ce n'est pas la même chose qu'une guerre », assure-t-il.De guerre, il n'est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 23 octobre 2017

~ Le Gang des rêves, Luca Di Fulvio

La Gang dei Sogni, 2015traduit de l'italien par Elsa DamienSlatkine et Cie, 2016Pocket, 4 mai 2017, 950 p. ♥♥♥♥♠ « Il y a les gangsters, il y a l'amour. C'est New York ! »Celui du début du XXe siècle, alors qu'Italiens, Irlandais et Juifs arrivés en nombre d'Europe cohabitent plus ou moins pacifiquement dans les ghettos de Manhattan. Et vivent plus chichement que prévu... Si vous aimez les sagas de Ken Follett, ce Gang des rêves risque fort de susciter votre enthousiasme. A travers les trajectoires d'une poignée de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 5 octobre 2017

~ La variante chilienne, Pierre Raufast

Alma Editeur, 2015Folio, 14 septembre 2017, 240 p. ♥♥♥♥♠ L'été des bonnes descentes... Prof de littérature, Pascal a beaucoup appris en lisant. Florin, lui, a roulé sa bosse, exerçant plein de boulots et côtoyant du monde (beau linge et sales types). Il a perdu la mémoire, mais il a consigné ses souvenirs les plus marquants grâce à des pages de 'journal intime' peu communes. Ces deux-là se rencontrent alors que Pascal passe ses deux mois d'été dans le village isolé de Florin. Autour de bonnes bouteilles, de bons plats, de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 23 septembre 2017

~ Roméo à la folie, Christine Sagnier

Editions Zinedi, 15 juin 2017, 147 p. ♥♥♥♥♥ Les violences faites aux femmes et les maltraitances parentales sur enfants sont très médiatisées, a fortiori quand elles sont suivies d'un décès. On entend beaucoup moins parler des parents terrorisés par leurs enfants/adolescents. Parce qu'ils ont honte ? Parce que les autres, les familles Ricoré, estiment que, quelque part, 'ils le valent bien', ces adultes qui ont perdu toute autorité sur leur rejeton ?Il faut avoir connu des cas parmi ses proches pour mesurer l'ampleur des... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 20 septembre 2017

~ Le Jour d'avant, Sorj Chalandon

Grasset, 16 août 2017, 336 p. - ♥ « Si on fait trop de sécurité, on ne fait pas de rendement. » Quand le travail tue, brutalement ou à petit feu, au nom du profit. Hier, la mine au Nord et à l'Est de la France, aujourd'hui le bâtiment, l'industrie, etc., près de 'chez nous' ou à l'autre bout du monde...Dans ce roman bouleversant, Sorj Chalandon rend hommage aux quarante-deux personnes « tuées par la mine, le rendement, et le souci d'économies » le 27 décembre 1974, à la fosse Saint-Amé de Liévins-Lens. A travers la voix... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]