carmillaAutriche, début du XIXème siècle. Lors d'une promenade, Laure et son père sont témoins d'un accident au cours duquel une jeune fille, Carmilla, fait un malaise. La mère de celle-ci supplie le père de Laure de prendre soin de sa fille pendant les trois mois à venir, elle-même devant alors effectuer un mystérieux voyage "pour une question de vie ou de mort". Laure et Carmilla sympathisent rapidement, la jeune inconnue reste très secrète tandis que leur relation se fait de plus en plus tendre...

Cette amitié diaboliquement sensuelle entre deux jeunes femmes captive d'emblée le lecteur. Je me suis laissée porter par le récit, ignorant tout de ce genre de littérature, me demandant donc si le dénouement offrirait une explication rationnelle ou resterait dans le registre du fantastique... Cauchemars, fantômes, esprits et bien sûr vampires sont au rendez-vous. Un incontournable de la littérature du XIXe siècle !

A découvrir dans l'ouvrage une filmographie sur les vampires, et une préface très intéressante, à lire évidemment après le récit !

Ma note : 15/20

Carmilla, Joseph Sheridan Le Fanu, LGF, Libretti, août 2004, 124 p.