_t__2010_004fait_main

      Mr s'est régalé :

Quelques années de la vie d'une jeune orpheline à la recherche de ses racines et à l'avenir incertain, dans les années 1950 sur une île des Caraïbes...

Les protagonistes - et en particulier la narractrice - sont touchants. Les caractères des personnages et leurs sentiments sont tellement bien exposés que les événements qu'ils vivent sont quasiment pressentis par le lecteur avant qu'ils n'interviennent sans que celui ne nuise excessivement au suspense... lequel n'est d'ailleurs pas l'intérêt ni l'objet principal du roman. La révélation de chaque événement s'effectue toujours au moment opportun et cette cohérence avec personnalités et états d'âme donne une grande crédibilité à tout le récit.

Ma seule petite réserve porte sur la simplicité du style : quelques phrases courtes... mais je suis particulièrement difficile sur ce point, et pas forcément représentatif !

En conclusion, il s'agit pour moi d'un excellent roman, et je pense qu'il devrait toucher particulièrement les femmes.

Black Rock, Amanda Smyth, Phébus, septembre 2010, 349 p.