coeur ovaldé

Une chaussure parfaite tombe du ciel devant Lancelot, qui devient fou amoureux de sa propriétaire, la splendide, voluptueuse et mystérieuse Irina. Pour elle, il met fin à dix-neuf années de mariage, rompant illico avec sa femme, une institutrice bavarde qui "semblait confondre les enfants dont elle s'occupait en classe et les adultes qu'elle était amenée à côtoyer".

Encore une superbe histoire de Véronique Ovaldé aux allures de contes, grâce à :

- une chaussure aphrodisiaque qui évoque Cendrillon

- une Belle aux Bois Dormant/Blanche-Neige puisqu'on apprend d'emblée qu'Irina décède prématurément

- et surtout un Prince Charmant fou amoureux, fou malheureux - un homme charmant, un vrai, c'est à dire doux, tendre, discrètement jaloux, parano, plein de failles mais tellement miiiignooon Amoureux

Cette auteur a vraiment une plume délicieuse, empreinte à la fois d'humour et de gravité. J'admire son génie pour nous raconter des histoires d'amour, de vie, de mort, de deuil qui se dévorent comme des fables, bien que tristement réalistes et donc parfois terribles.

Quel dommage que les titres des trois derniers ouvrages me rebutent autant (ainsi que cette couverture), ce sont mes préférés de cette écrivain - trois merveilles (Ce que je sais de Vera Candida, Des vies d'oiseaux)...

Tire la langue + Premier de la classe + Pouce levé = 18/20 - Horloge 18 au 20 janvier

Et mon coeur transparent,  Véronique Ovaldé, J'ai Lu, septembre 2009, 224 p.

Challenge petit Bac de Enna, catégorie Parties du corps (2)

challenge pt bac vert2