la_derni_re_s_anceLu par Mr :

Au début des années 50, dans une petite ville isolée du Texas, les habitants semblent vraiment s'ennuyer. Un unique cinéma, un bowling et un café figurent parmi les principaux lieux de distraction. Sonny et son ami Duane les fréquentent assidûment. Ils tentent aussi de se distraire entre les bras de leurs petites amies respectives, la prude Charlène et la magnifique Lacy.

L'ennui ressenti par les habitants de la ville est tellement bien exprimé à travers les cent premières pages que j'ai failli l'abandonner à ce stade, sans que pourtant rien dans le style ou dans la manière de décrire les personnage ne m'ait déplu. Par la suite, j'ai découvert, parfois avec surprise, les effets psychologiques et comportementaux de l'ennui et des valeurs morales surannées qui semblent gouverner la vie des habitants de cette ville.

Les aspirations des jeunes à plus de liberté d'action et de pensée laissent cependant espérer l'effacement progressif du puritanisme qui règne dans cette société.  

Il s'agit d'une fresque sans concessions d'une partie de la société américaine du début des années 1950, dans laquelle les apparences priment sur l'essentiel (importance des signes extérieurs de richesse, homophobie...).

Bon moment de lecture, mais je ne suis pas particulièrement attiré par les autres ouvrages de l'auteur.

Conseil de Caro à Canel - merci ! 

La dernière séance, Larry McMurtry, Editions Gallmeister, Totem, octobre 2011, 322 p.