le_front_russeJCLLe Livre de Poche
février 2012, 209 p.

Que de bons moments de sourires et de rires grâce à ce petit ouvrage ! Histoire d'un jeune homme qui a décroché un concours de la fonction publique, au Ministère des Affaires étrangères en particulier. Parfait : il a toujours rêvé de voyages, de contrées exotiques en bavant devant ses magazines Géo lorsqu'il était enfant ! Il quitte le domicile parental du Limousin pour la capitale...

Amis qui étiez enfants dans les années 70-80, qui avez occupé votre premier emploi (de fonctionnaire) à Paris, prêts à en découdre, qui avez vécu dans un minuscule appartement, qui avez découvert avec effarement quelques "vieux" collègues feignasses (euphémisme) et/ou étranges... vous allez probablement vous reconnaître, et vous régaler.

Un vrai plaisir, un excellent moment de détente en lisant ce court roman grinçant à l'humour subtil et aux observations fines - pas un énième déferlement de poncifs sur les fonctionnaires. J'avais beaucoup apprécié également La campagne de France, beaucoup de lecteurs ont déploré trop de similitudes entre les deux ouvrages. A part la drôlerie et quelques allusions cyniques aux touristes, j'ai trouvé Le Front russe différent et l'ai découvert avec le même enthousiasme, bien que peu de temps après.

Horloge 29-31 juillet