grenouillesmiley_id118873

Mr a abandonné :

Le roman relate les mésaventures de Gwendolyn, jeune trader affolée lorsque survient une grave crise boursière.

En général, quand je n'apprécie pas un livre, je l'abandonne après quelques dizaines de pages seulement, au profit d'un autre plus intéressant. Malgré une narration à la seconde personne du singulier que j'ai trouvée désagréable (par manque d'habitude ?), j'ai persévéré jusqu'à la page 243. J'ai en effet trouvé la plupart des dialogues et certaines situations plutôt amusants, avec quelques images ou comparaisons bien trouvées. Il m'est cependant apparu de plus en plus que l'auteur en a rajouté en matière de cocasserie : certaines situations ne m'ont pas permis d'entrer dans le roman faute de crédibilité (la présence de l'astronome amateur à l'entrée d'un établissement financier et une agression dont Gwen ne se souvient pas). Quant à la critique des excès de la dérégulation financière, elle me semble quelque peu facile, puisque nécessairement d'actualité, voire consensuelle, compte tenu du caractère périodique des crises financières...

Le talent de cet auteur est indéniable, mais je l'ai pour ma part trouvé gâché par une surenchère d'effets qui à la longue deviennent lourds et diluent le récit.

Comme la grenouille sur son nénuphar, Tom Robbins, Editions Gallmeister, août 2009, 424 p.

Merci à Bob et aux Editions Gallmeister !

BOB   gallmeister