le prix de la peurLu par Mr :

A Los Angeles, un prêtre est assassiné. La mise en scène à laquelle le tueur a procédé laisse penser qu'il est un pyschopathe qui n'entend pas s'arrêter dans la mission qu'il semble s'être fixée.

Le roman se déroule comme une course contre la montre entre des policiers sous pression et un criminel déterminé et intelligent.

Le style est agréable et l'auteur a séquencé son roman en courts chapitres qu'il interrompt souvent à un moment crucial. Le suspense est donc omniprésent, avec des découvertes jusqu'à la fin du livre.

Je déplore cependant que l'auteur ait eu recours à une certaine dose de surnaturel, ce qui selon moi gâche la crédibilité d'une partie de son récit. Je le regrette d'autant plus qu'il aurait pu se passer de cette partie de l'histoire, même si elle participe aux surprises finales d'une manière assez originale.

En résumé, j'ai trouvé ce roman policier très agréable, essentiellement par la manière dont l'auteur dévoile peu à peu les évènements.

L'avis de Canel.

Ma note : 14,5/20. 

Le prix de la peur,  Chris Carter, Editions Les Escales, Les Escales noires, mars 2012, 441 p.

Un grand merci à LP conseil pour cette découverte et aux Editions Les Escales.