L_Embelliecoeur_roseaudur_ava_olafsdottir

MERVEILLEUX ROMAN PLEIN DE CHARME ET D'HUMOUR !

Trentenaire insouciante, immature, égoïste par négligence, la narratrice est écrivain public. Elle corrige et/ou traduit tous types de manuscrits et sillonne l'Islande pour livrer ses clients... et plus si affinités. Son mari souffre de cette vie conjugale en pointillés, d'autant qu'il veut un bébé, tandis qu'elle se défend farouchement d'aimer les enfants, prétendant 'ne pas avoir la fibre maternelle'... Vraiment ?

Un excellent moment de lecture ! Comme dans Rosa Candida, on assiste à une superbe rencontre entre un adulte et un jeune enfant qui s'apprivoisent mutuellement et en viennent à tisser des liens très forts, sur fond de road-movie. Mais alors que l'autre ouvrage m'avait longtemps ennuyée (botanique, cuisine, voyage), j'ai immédiatement savouré cette histoire vive, fraîche, drôle, tendre et émouvante - qui ne flirte jamais avec la mièvrerie, malgré les sujets traités. L'auteur excelle dans la description des personnages et des animaux, de leurs relations - dialogues et gestes - et des 'plaisirs minuscules', nous rendant ainsi son petit monde vivant, proche et très attachant... et ceci avec beaucoup d'humour.

N'étant ni "maîtresse-queux" (cf. Brassens in 'La non-demande en mariage'), ni fana de tricot, j'avoue avoir survolé les cinquante dernières pages, tout en admirant cette pirouette, ce dernier trait d'humour - je l'ai en tout cas perçu comme tel.

Visage + En pleurs + Pouce levé + Accolade droite  = 17/20 - 10 & 11 septembre - < beurk, la couv, comme souvent chez cet éditeur >

L'auteur présentera et dédicacera ce livre à la librairie Coiffard (Nantes) le mercredi 26/09 à partir de 18h.

L'Embellie, Auður Ava Ólafsdóttir, Zulma, 23 août 2012, 416 p.