dimanche 7 octobre 2012

~ Réanimation, Cécile Guilbert

Blaise vient de fêter ses cinquante ans lorsque se déclare une "cellulite cervicale", infection rare. Opération chirurgicale, puis coma provoqué pour quelques semaines. Sa femme se rend à son chevet, y trouve une momie couverte de tubes, revient tous les jours, craignant de ne jamais le revoir vivant, s'épanche auprès de la famille et d'amis, etc. Terrifiant univers hospitalier, maladie d'un proche, douleur de l'absence, réflexions sur la mort, le sommeil, avec pléthore de références littéraires, mythologiques et wharoliennes... [Lire la suite]

samedi 6 octobre 2012

~ Les Bidochon, tome 15 : Bidochon mère (môman) - Christian Binet

Saviez-vous que derrière Robert se cachait un "adorable" petit garçon à sa môman ? Noooon !?!? C'est pourtant ce que l'on découvre en même temps que Raymonde lorsque monsieur est appelé en urgence chez sa mère, soi-disant blessée, au bord de la gangrène. Oubliant la présence de sa bru - mais en profitant - la vieille femme envahissante dorlote et infantilise son grand/gros fiston, "le meilleur" que la terre ait jamais porté, assurément, comme elle le répète à l'envi à ses voisines... Retour aux petits rituels, aux câlins, rancoeurs et... [Lire la suite]
samedi 6 octobre 2012

~ Les Sisters, tome 1 : Un air de famille - Christophe Cazenove & William

Elles ont quoi ? 3-4 ans de différence ? Marine encore enfant et Wendy collégienne pré-ado ? Elles s'aiment et se détestent, se consolent ou se balancent des vacheries, se confient ou font des mystères pour narguer l'autre, se câlinent ou se crêpent le chignon (cf. la couverture)... bref, ce sont des soeurs, pour le meilleur et pour le pire. Un album qui s'adresse aux pré-ados, voire aux plus jeunes. Je ne peux pas m'empêcher de comparer aux quelques autres références que j'ai en matière de BD jeunesse et je suis déçue... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 6 octobre 2012

~ Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, Jonas Jonasson

Lu par Mr : Allan Karlsonn, centenaire, décide de quitter sa maison de retraite le jour-même de son anniversaire. Il s'agit pour lui d'échapper à la soirée de célébration de cet évènement, et surtout de s'éloigner de l'inflexible soeur Alice et des rigueurs qu'elle lui impose en matière d'hygiène de vie. Allan Karlsonn a conservé beaucoup d'énergie et est doté d'une bonne dose d'humour - ce qui pimente agréablement le roman. Ces qualités et son expérience de la vie lui permettront-elles de faire face aux évènements peu banals... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 5 octobre 2012

~ Ca me file le bourdon, Hervé Giraud

Un "drame" mystérieux à la maison dont les parents gardent le secret, et c'est parti pour les élucubrations tragico-sinistres de l'ado témoin… Vous (re)visiterez aussi les joyeuses rébellions à la cantine du collège, les virées avec les copains de papa, le stage de 3ème, les combines foireuses pour dissimuler une bêtise, les leçons de chant, etc.   Les nouvelles de ce troisième recueil sont tout aussi savoureuses que celles des deux précédents opus. On retrouve le narrateur, et ses copains Joseph et Eyup. Il est donc toujours... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 5 octobre 2012

~ Une partie de chasse, Agnès Desarthe

  N'ayez crainte ! La partie de chasse ne monopolise pas - et le lapin non plus - les cent cinquante pages de ce livre déroutant, triste... et superbe. Quatre hommes à la chasse, oui, un incident, des intempéries... Pour passer le temps en attendant les secours, on parle, on se raconte des histoires, inventées ou réelles. Celles d'une mère malade, d'un jeune garçon mûri trop tôt et à l'écart, d'une petite marchande d'allumettes, de corps de femmes, de drames, de morts d'enfants... Ni la couverture (un lapin réaliste), ni le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 4 octobre 2012

~ Beau parleur, Jesse Kellerman

Eternel étudiant en philosophie dont le mémoire piétine, Joseph se fait finalement "remercier" par sa directrice de thèse, et virer par sa petite copine. Après quelques jours de galère à squatter chez des copains, il trouve un job qui lui convient parfaitement : discuter philo avec une octogénaire érudite et fort sympathique. Il faut attendre très longtemps - la moitié de l'ouvrage - avant d'entrer véritablement dans un thriller ou tout au moins un roman à suspense. On se demande longuement d'où va venir la menace, tout semble si... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 2 octobre 2012

~ La ville des serpents d'eau, Brigitte Aubert

  Que préférez-vous en guise d'apéritif ? Une histoire sordide de séquestration avec jeune enfant ? Ou les tourments d'un flic alcoolo, mis sur la touche suite à une énorme bavure ? Eh bien pas le choix, vous aurez les deux, et dès les premières minutes... Heureusement, la suite du menu se révélera plus digeste. L'ex-flic et un ancien rappeur vont revenir sur des meurtres pédophiles non résolus treize années plus tôt, tout en traquant parallèlement et (plus ou moins) par hasard un adorable colosse déficient mental accompagné... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 1 octobre 2012

~ Otto, Autobiographie d'un ours en peluche - Tomi Ungerer

Voici l'autobiographie d'Otto, un ours en peluche au destin mouvementé. Il entend... et voit, à partir du moment où on lui coud des yeux. Il est offert à David, un petit garçon Juif, qui le confie à son ami Oskar lorsqu'il est déporté. Otto sera témoin de la guerre en Allemagne, des départs des hommes pour le front, des bombardements... et vivra d'autres aventures, toujours en observateur passif.J'ai d'emblée été rebutée par le graphisme, vieillot, aux visages et couleurs peu engageants. Mais la beauté simple et l'émotion qui émanent... [Lire la suite]
dimanche 30 septembre 2012

~ Certaines n'avaient jamais vu la mer, Julie Otsuka

Malgré son titre romantico-neuneu, ce livre est une description sombre de destins de femmes japonaises émigrées dans les années 1920 aux Etats-Unis. Elles avaient entre douze et trente-sept ans, elles ont quitté le Japon pour un avenir doré (ou moins gris), poussées par leurs parents espérant pour leur fille une vie moins dure, ou une dot pour eux-mêmes. Hélas ! Si l'Amérique faisait rêver de loin, elle était beaucoup moins accueillante au début du XXe siècle vis à vis des étrangers qu'on ne peut l'imaginer. Sitôt leur... [Lire la suite]