dimanche 2 mai 2021

~ Le bel Obus, Guillaume de Fonclare

Cours Toujours - La vie rêvée des choses, 25 février 2019, 90 p.   ►  lu par Mr En moins de 70 pages, avec quelques personnages centraux (dont un objet), nous traversons deux guerres mondiales !La guerre 14-18 est bien décrite : une inepte boucherie dirigée par de stupides chefs de guerre dans chaque camp. La manière dont Emile Adam a traversé ces années m'a fait penser au témoignage d'Ernst Jünger dans Orages d'acier, même si cet auteur s'est illustré dans le camp allemand. Il est d'ailleurs ici aussi beaucoup question... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 28 avril 2021

~ Le répondeur, Luc Blanvillain

Quidam éditeur, janvier 2020, 260 p.-♥♥♥♥♠ Baptiste a un job alimentaire le jour, et déploie ses talents d'imitateur le soir dans un petit théâtre. La salle est loin d'afficher complet, et le jeune homme s'en voudrait de couler l'affaire de son ami Vincent, propriétaire des lieux. Aussi, lorsqu'un écrivain renommé (dont il apprécie l'oeuvre et qu'il admire) le contacte pour un travail un peu particulier, de nouveaux horizons s'ouvrent. L'expérience se révèle grisante, Baptiste se prend à ce nouveau jeu de pouvoir. L'idée de base est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 24 avril 2021

~ Kérozène, Adeline Dieudonné

L'Iconoclaste, 1 avril 2021, 280 p. ♥♥♠♠♠ Vous aimez les nouvelles trash, façon Céline Robinet, Claire Castillon. Sans adorer JJG, vous savourez cette ambiance - l'intimité nocturne en voiture. Mais les arrêts sur l'autoroute vous angoissent un peu, la nuit. Les romans à tiroirs (comme ceux de Pierre Raufast) vous enchantent. Et en plus vous avez adoré le premier texte de l'auteur, La vraie Vie. Hélas, ça ne suffira peut-être pas à vous faire apprécier cette deuxième publication d'Adeline Dieudonné. J'ai savouré, au début. Elle a... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 21 avril 2021

~ La vie qu'on m'a choisie, Ellen Marie Wiseman

The Life she was given, 2017traduit de l'américain par Typhaine DucellierFaubourg Marigny, mars 2021, 530 p. ♥♥♥♠♠ Le cirque d'antan a des saveurs de madeleine de Proust, puisque Kiri le clown a accompagné mon enfance : un chapiteau coloré, une petite roulotte qui fait rêver, un clown, une jolie écuyère/danseuse et quelques animaux...« Trotte, trotte ma jument / Vole, tu as des ailes / Cours bien vite dans le vent / Ohé la vie est belle / Nous irons de ville en ville / Porter la joie de vivre... » ♪♫ Deuxième référence sympathique... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 4 avril 2021

~ Le Roi n'avait pas ri, Guillaume Meurice

JC Lattès, 17 mars 2021, 260 p. ♥♥♥♥♠ Cette fois, le roi n'a pas ri à la saillie de Triboulet, c'en est terminé du règne de ce fou. Mais comment ce petit homme tout ratatiné, boiteux, bossu, né dans la misère, maltraité par ses parents et le reste de la fratrie, méchamment raillé partout, par tous, est-il arrivé à la Cour ? Certaines destinées connaissent des hasards heureux. Chez les 'gueux' comme chez les puissants. Une rencontre fortuite pour les uns, une naissance au bon endroit pour les autres (avec un cousin roi sans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 21 mars 2021

~ Le dernier amour de Baba Dounia, Alina Bronsky

Baba Dunjas Letzte Liebe, 2015traduit de l'allemand par Isabelle LiberActes Sud, 3 avril 2019, 152 p. ♥♥♥♥♥ « Comment allez-vous ? Pour ma part, je vais bien, même si je remarque que je n'ai plus 82 ans... » Elle semble en effet en avoir au moins 10 de plus au compteur, Baba Dounia. Quant au Geiger, il s'affole à son approche. Elle fait partie de ces gens qui vivaient à Tchernobyl avant la catastrophe, qui ont dû s'exiler en ville dans des logements minables, et qui ont choisi de revenir dans leur maison, en 'zone de la mort'. Elle... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 16 mars 2021

~ Ubuntu (Ce que je suis...) - Emmanuel de Reynal

Editions L'Harmattan, 24 avril 2020, 90 p. ♥♥♥♥♥ « On ne choisit pas ses ancêtres, on les embarque avec nous, quels qu'ils soient. »  (p. 85) Dans mon arbre qui dépasse à peine deux siècles et demi, les femmes se prénomment Clémence, Jeanne, Cécile, Marie, Angèle, Joséphine, Perrine, Céleste ; elles étaient 'ménagères' (sic) ou domestiques. Les hommes - Pierre, Vital, Henri, Julien, Jean, Auguste, Eugène, Louis, François - étaient cultivateurs, laboureurs, métayers, valets... A partir de mes lectures et de l'histoire familiale... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 6 mars 2021

~ Vanda, Marion Brunet

Albin Michel, 2020Le Livre de Poche, 3 mars 2021, 220 p.-     -Rebelle, sauvage, farouche, explosive, fière, solitaire - Vanda. Mais pas libre. Ses boulets : son boulot alimentaire, et son 'Bulot', son petit Noé de 6 ans qu'elle surnomme ainsi parce qu'il s'accroche à elle. Elle entretient cette fusion, s'en nourrit, n'envisage pas de couper un peu le cordon, même si elle savoure les moments où elle peut respirer, danser, picoler, quitte à laisser l'enfant seul au mépris de la sécurité. Chez Marion Brunet, les adultes ont... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 4 mars 2021

~ Bande de poètes, Alexandre Chardin

Casterman, 3 mars 2021, 210 p. ♥♥♥♥♠ Alexandrins, alexandrins... ♪♫ Alexandrins, et l'amour chante dans la té-ci... ♪♫ Ah non, je me trompe d'hommage, c'est pas avec Cloclo qu'on nous saoule ces jours-ci. Je m'y perds dans tous ceux qui aim(ai)ent les très jeunes femmes/filles. Mais je suis hors sujet. Pour m'aventurer entre les lignes de 'Bande de poètes', j'ai dû sortir de mes 'zones de confort' (BD, romans, polars... en prose), comme on dit dans le monde merveilleux de l'entreprise lorsqu'il s'agit de 'monter en compétence'. Coût... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 27 février 2021

~ Le Premier Homme du monde, Raphaël Alix

Les Avrils, 3 février 2021 ♥♠♠♠♠ • Pourquoi cette lecture ?   > J'ai apprécié Les grandes occasions (Alexandra Matine) publié par cette jeune maison d'édition, 'Les Avrils'. Ce roman a même été mon premier coup de coeur de l'année.   > Les questions autour du "genre" m'intéressent, et en particulier la transidentité. • Pourquoi 1 seule étoile ?   > Impression de lire un vieil auteur périmé. Qui parle encore de 'waters' pour 'toilettes' et de 'rendre' pour 'vomir' ? Comment être amoureux du... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]