mardi 11 mai 2010

Le secret du rabbin, Thierry Jonquet

Mr a lu : Présentation de l'éditeur : En ce jour de 1920, le très savoureux et peu orthodoxe rabbin Mordechai Hirshbaum vient de rendre son âme à Dieu. Ses héritiers, des neveux dispersés dans le monde, sont instamment priés de se rendre en Pologne pour venir toucher leur part d'héritage. Les quatre cousins sont aussi dissemblables par leur pays et leurs activités : Moses est gangster à New York, Léon est un distingué officier français, David, un bâtisseur du nouvel Israël et Rachel une Bolchevik passionnée. Perplexes et ayant... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:24 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mardi 4 mai 2010

Nico, Brigitte Giraud

Nico et Laura ont respectivement douze et quatorze ans lorsque leur père se résout "enfin" à quitter le domicile. Vont-ils finalement souffler ? pas vraiment. L'autorité abusive de leur père est de celles qui laissent des traces à vie, notamment pour le jeune garçon qui va s'auto-punir, mal s'alimenter, s'infliger des séances de sport/torture pour s'endurcir, et continuer de fuguer... Comme dans Une année étrangère, Brigitte Giraud dissèque avec acuité et sans complaisance un couple en crise, une famille à la dérive.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 1 mai 2010

Les âmes soeurs, Valérie Zenatti

Les histoires de deux femmes en alternance. Lila vient de perdre l'homme qu'elle aimait, Malik, elle se confie, évoque son métier de photographe, la Bosnie en guerre, les souvenirs marquants de son enfance... Emmanuelle a quarante ans, un travail dans lequel elle se sent mal à l'aise, un mari, trois enfants... donc elle se démène sans répit. Quel lien entre ces deux femmes ? je vous laisse le découvrir ! J'ai d'abord été charmée par ce roman. L'histoire d'amour entre Lila et Malik est belle, la douleur de la jeune femme est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 1 mai 2010

La biochimie des sentiments, Arno Fraisse

Quatre jeunes gens : Chloé, étudiante mal dans sa peau, Arsène, projectionniste passionné de jazz, Basile, vendeur déprimé, Delphine, sa compagne écrivain. Les personnages alternent au gré des chapitres, les destins se téléscopent, les liens se rompent au fil des pages sur fond de douleur, d'amour, de musique et de chocolat. Les adultes sont rarement présents, essentiellement par le biais de souvenirs douloureux d'humiliations d'enfance, et sporadiquement, sous forme d'un chocolatier chimiste et/ou magicien. Un bon moment passé... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 30 avril 2010

C'était notre terre, Mathieu Belezi

Présentation de l'éditeur : Le domaine de Montaigne, quelque part dans le Dahra berbère, propriété depuis plus d'un siècle des Saint-André. Tel est le décor de ce roman choral entêtant qui tisse la trame complexe d'une page douloureuse de l'histoire de l'Algérie à travers les voix de six personnages. Tour à tour conquérantes, désespérées, implorantes, le plus souvent discordantes, ces voix s'interpellent et se répondent pour composer le chant funèbre de l'Algérie coloniale, celui des vainqueurs comme des vaincus, unis désormais... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:57 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :
samedi 24 avril 2010

Neige, Maxence Fermine

Pour obéir à la tradition familiale, Yuko doit choisir entre devenir prêtre ou soldat. Mais le jeune homme décide à dix-sept ans d'être poète, la neige est sa source d'inspiration pour écrire des haïkus. Un grand poète renommé à la cour Meiji, admiratif de son talent, décrète que tout cela est désespérément blanc et lui conseille d'aller parfaire son art auprès du vieux peintre aveugle Soseki... J'abordais ce court roman sans grande conviction, n'étant guère sensible à la poésie et même complètement hermétique aux haïkus. Un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:10 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 23 avril 2010

Dans la ville des veuves intrépides, James Cañón

Colombie, années 1990. Les hommes du village de Mariquita ont été réquisitionnés par les guérilleros. Il ne reste que le prêtre et un jeune garçon, Julio, que sa mère a réussi à faire passer pour une fille. La sécheresse, la famine, les pénuries sont désormais le lot de ces veuves et de leurs enfants. Une jolie découverte que ce récit, d'abord déroutant par sa construction, mais rapidement envoûtant. Des portraits hauts en couleurs des habitants de Mariquita - essentiellement des femmes - alternent avec des témoignages brefs et... [Lire la suite]
lundi 19 avril 2010

Vacance au pays perdu, Philippe Ségur

Présentation de l’éditeur : Un graphiste spécialisé dans le packaging de produits alimentaires, végétarien et tyrannisé par ses enfants, rêve d’ailleurs et d’aventure. Le jour où il découvre que les salades, purées, épinards et pâtes dont il conçoit les emballages, sont bourrés de pesticides, d’hormones de croissance et d’antibiotiques, il décide de rompre avec le système et de fuir la société de consommation. Il s’embarque alors avec son meilleur ami pour un périple qui lui fera découvrir, loin des circuits touristiques, le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:35 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
vendredi 16 avril 2010

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Juliet, 32 ans, a rédigé des chroniques pour un journal pendant la seconde Guerre Mondiale, et cherche un sujet pour un prochain roman... Un habitant de Guernesey, Dawsey, lui écrit : un livre ayant appartenu à la jeune femme se trouve être en sa possession. Il évoque son amour des livres, né de la création fortuite du "cercle littéraire des amateurs de la tourte aux épluchures de patates" sur l'île durant l'occupation allemande... L'ouvrage est une compilation d'échanges épistolaires entre Juliet et son éditeur, ses... [Lire la suite]
jeudi 15 avril 2010

Un bel avenir, Marco Videtta

L'avis de Mr : En 1948, un Italien trentenaire cherche à comprendre comment son frère aîné, auquel il était très attaché, a vécu durant les dernières années de la seconde Guerre Mondiale, et surtout, comment et pourquoi il a été tué le 2 mai 1945, quatre jours après l'exécution de Mussolini qu'il admirait. Malgré une fin trop rocambolesque à mon goût, j'ai apprécié la construction de ce roman, en particulier l'alternance entre les années 1943 à 1945 - objets de la quête du narrateur - et 1948, au cours de laquelle il effectue ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :