mardi 31 janvier 2017

~ Des coccinelles dans des noyaux de cerise, Nan Aurousseau

Buchet Chastel, 3 janvier 2017, 220 p. ♥♥♥♠♠ Des coccinelles dans des noyaux de cerise, des pépins avec les femmes, des femmes qui tombent, des éléphants sur des grains de riz, des moustiques sur les c*uilles, des jambes lourdes, une caravane au sol fragile, des copains de taule, des magouilles, un plan d'enfer pour bloquer Paris, un JJ flic trop gentil ou pas futé... Il y a tout cela et beaucoup plus dans ce roman noir qui s'annonce rigolo et gentillet comme du Marie-Sabine Roger, se poursuit avec un humour mordant façon Iain... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

jeudi 26 janvier 2017

~ Les échoués, Pascal Manoukian

Seuil, Don Quichotte, 2015Points, 19 janvier 2017, 287 p.♥ Parcours poignants de quatre migrants au tout début des années 90 : Virgil le Moldave orthodoxe, Chanchal le Bangladais hindou, Assan le Somalien ex-musulman, et sa fille Iman. Ils sont arrivés en France, enfin ! A Paris ! Dire qu'ils sont sains et saufs serait exagéré, la survie reste une lutte de chaque instant, et ils en ont bavé pour en arriver là. Ils ont fui des conditions difficiles, ont laissé des morts derrière eux, ont été exposés à de nombreux risques au cours du... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
vendredi 13 janvier 2017

~ Le secret du mari, Liane Moriarty

The Husband's Secret, 2013traduit de l'australien par Béatrice TaupeauAlbin Michel, 2015Le Livre de Poche, 6 avril 2016, 504 p. ♥♥♥♥♥ Vous connaissez certainement des mamans comme ces trois-là, vous ressemblez peut-être même à l'une d'elles. • Cecilia : femme au foyer très engagée dans la vie de l'établissement scolaire, tirée à quatre épingles, bien maquillée, sa grande maison rutile du sol au plafond et sent bon les gâteaux ; ses trois filles sont polies, ravissantes, intelligentes, son bel époux mène une brillante carrière,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 12:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 5 janvier 2017

~ La fille sur la photo, Karine Reysset

Flammarion, 4 janvier 2017, 295 p. ♥♥♠♠♠  Les familles recomposées sur plusieurs générations, je n'ai rien contre (chez les autres). Mais quand on me raconte leur histoire, j'aime bien piger rapidement qui est l'ex de la mère du demi-frère, ou la belle-grand-mère du demi-neveu de qui. Hélas ça part mal ici. Karine Reysset balance des dizaines de personnages dès les premières pages (et elle continue !), et faute d'arbre généalogique en début d'ouvrage, c'est coton pour s'y retrouver. L'auteur en a peut-être eu conscience ? Son... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 27 décembre 2016

~ Petit Pays, Gaël Faye

Grasset, 24 août 2016, 224 p. ♥♥♥♥♠ Comme l'auteur, Gabriel est né en 1982 au Burundi, d'un père français et d'une mère rwandaise. C'est dans ce 'petit pays' qu'il a passé son enfance avec ses parents et sa jeune soeur. Il a douze ans lorsque la guerre civile vient bouleverser sa vie. La première partie du roman décrit une jeunesse en Afrique plutôt privilégiée : aisance matérielle, liberté, copains, et insouciance malgré les tensions dans le couple parental. Avec la guerre civile, ce cocon se délite : la mère aide ses proches... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 18 décembre 2016

~ Les Intéressants, Meg Wolitzer

The Interestings, 2013traduit de l'anglais (américain) par Jean EschRue Fromentin, septembre 2015, 570 p.-♥♥♠♠♠ - abandon L'été 1974 marque un tournant dans la vie de Julie Jacobson. Acceptée grâce à une bourse dans un camp de vacances pour gosses de riches, cette adolescente de seize ans a l'immense bonheur/honneur de rejoindre un groupe fermé : les « Intéressants ». Son humour et son intelligence séduisent les autres membres du clan, des New Yorkais sûrs d'eux, à qui l'avenir semble sourire. Ils deviennent amis - pour la vie ?... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 17 décembre 2016

~ Dites aux loups que je suis chez moi, Carol Rifka Brunt

Tell the Wolves I'm Home, 2012traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie-Axelle de La RochefoucauldLibella, 2015 - 10/18, 2 juin 2016, 500 p. lu par Mr ♥♥♥♥♥ Dans la famille Elbus, il y a le père, la mère, la fille aînée (Greta, 15 ans), et la cadette (June, 13 ans). Il y a aussi l'oncle Finn, qui est au centre du roman même s'il meurt prématurément du Sida. Finn vivait depuis quelques années avec Toby. Une partie de la famille Elbus tient ce dernier pour responsable de la mort de Finn, il lui a transmis le virus fatal. La jeune... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 4 décembre 2016

~ Le Journal de Mary, Alexandra Echkenazi

Belfond, 4 mai 2016, 278 p. ♥♥♥♥♠ Ces malades qui nous gouvernent ! Vive les présidents « normaux » - hélas, ils ne sont pas les plus populaires, et est-ce que ça existe vraiment, d'ailleurs ? Mais ceci est une autre histoire... Journal fictif de Mary Pinchot Meyer, qui fut l'une des maîtresses avérées du président JF Kennedy. Elle avait seize ans, lui dix-neuf, lorsqu'ils se sont rencontrés à un bal étudiant, en 1936. Coup de foudre, lettres enfiévrées de 'Jack' (John) à Mary. Leurs chemins se sont de nouveau croisés vingt ans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 16 novembre 2016

~ Dites aux loups que je suis chez moi, Carol Rifka Brunt

Tell the Wolves I'm Home, 2012traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie-Axelle de La RochefoucauldLibella, 2015 - 10/18, 2 juin 2016, 500 p. ♥♥♥♥♥ A la fin des années 80, on commençait à voir des proches mourir du Sida. La maladie ne touchait plus seulement des people « aux moeurs dissolues » qui « couchaient avec n'importe qui » et se déchiraient la tête avec toutes sortes de substances. Mais ce nouveau virus, aux modes de transmission alors mal identifiés, restait assimilé à l'homosexualité et à la toxicomanie. Le Sida était... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 5 novembre 2016

~ Le Tableau, Laurence Venturi

Albin Michel, 2 novembre 2016, 345 p. ♥♥♥♠♠ Ah les femmes, dirait quelqu'un que je connais un tout petit peu, de loin : vous êtes compliquées et casse-c***. Ah les hommes-autruches, lui rétorquerais-je, que ne feriez-vous pas pour éviter les ennuis, les turbulences autour de vous ? Au hasard d'un dégât des eaux, Laura trouve un tableau dans sa cave, qui ressemble beaucoup aux oeuvres répertoriées de Modigliani. Il s'agit en plus d'un portrait de Beatrice Hastings, une des muses du grand maître ! Aurait-il appartenu à la famille de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]