samedi 11 août 2018

~ Une mère, Alejandro Palomas

Una Madre, 2014traduit de l'espagnol par Vanessa CapieuLe Cherche Midi, 2017Pocket, 26 avril 2018, 320 p. ♥♥♥♥♠ Une mère qui a longtemps vécu dans l'ombre d'un 'mauvais' mari, récemment divorcée, un peu à côté de la plaque, bigleuse, volubile, maladroite, gaffeuse, naïve, sans doute un chouia menteuse (il faut dire que sa fille aînée est tellement rigide), agaçante, horripilante même. Mais une maman formidablement aimante, généreuse, douée pour remettre les gens debout grâce à une douceur et une énergie inattendues chez une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 29 juillet 2018

~ Millénium blues, Faïza Guène

Fayard, 2018, 235 p. ♥♥♥♥♠ Elle rêvait de devenir princesse - comme nous toutes ? Ou plutôt épouse de pionnier du Minnesota, puisque pour elle, Charles Ingalls incarnait l'homme idéal. Costaud, bosseur, adroit de ses mains, beau, chevelu, doux, aimant, réfléchi, etc.Son bel Eddy n'a pas tenu longtemps la comparaison...Sur fond de nostalgie des 90's, avec Abba (des 70's - 80's) en bande-son, l'auteur nous raconte la vie semée d'embûches de Zouzou, petite parisienne métisse - divorce parental, sévère dépression de la bonne... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 2 juillet 2018

~ Une femme blessée, Marina Carrère d'Encausse

Editions Anne Carrière, 2014Pocket, 16 juin 2016, 208 p. ♥♥♥♥♠ Dans cet hôpital du Kurdistan irakien, le chirurgien Omar soigne des femmes brûlées. Presque toutes prétendent avoir été maladroites avec le réchaud à kérosène en préparant le repas. Il est vrai que le voile et la longue tunique brident les mouvements et ne sont pas ignifugés.La réalité est encore plus sombre, puisqu'il s'agit rarement d'accidents. Ces femmes sont pour la plupart victimes de 'crimes d'honneur' - suicides ou meurtres - par divers moyens, dont le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 17 juin 2018

~ Contre moi, Lynn Steger Strong

Hold Still, 2016traduit de l'anglais (US) par Héloïse EsquiéSonatine, 201710/18, 19 avril 2018, 335 p. ♥♥♠♠♠ Pas facile d'écrire un avis sur un livre qu'on a péniblement traîné sur douze jours. J'ai du mal à rassembler mes souvenirs et impressions pour donner une vision synthétique de l'ouvrage.Trois thèmes :- mer & noyade,- mère & enfant,- femme & couple.Le premier renvoie à Virginia Woolf - auteur dont Maya, universitaire américaine, est spécialiste.Le deuxième aux difficultés et angoisses liées à la maternité, quand... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 juin 2018

~ Romanesque, Tonino Benacquista

Gallimard, 2016Folio, 1 février 2018, 288 p. ♥♥♠♠♠  « Vous avez lu l'histoire de Jesse James ?Comment il vécut, comment il est mort...Ça vous a plu, hein ? Vous en d'mandez encore ?Eh bien écoutez l'histoire de Bonnie & Clyde. » ♪♫J'avais aimé ce film (Arthur Penn, 1967) avec le couple Faye Dunaway & Warren Beatty - so sexy ! 😍J'ai failli adorer ce Romanesque de Tonino Benacquista.Ici aussi, un couple en cavale.Avec en prime une mise en abyme : les deux fuyards assistent à une pièce ressemblant fort à leur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 20 mai 2018

~ Assez de bleu dans le ciel, Maggie O'Farrell

This Must Be The Place, 2016traduit de l'irlandais par Sarah TardyBelfond, 201710/18, 5 avril 2018, 552 p. ♥♥♠♠♠ 1944 à 2016.En vrac pour les personnages : Maeve, Suki, Pascaline, Claudette, Phoebe, Marithe, Zhilan, Rosalind, Nicola, Daniel, Ari, Niall, Lucas, Timou, Todd, Lionel, Samuel, Paul, Jackie, Johnny...Pour les lieux : Irlande, France, Suède, Bolivie, Ecosse, Etats-Unis, Chine...Ça en fait du monde et des décors différents. Mais il faut bien peupler ces 550 pages, quitte à perdre et lasser le lecteur.Cette saga... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 7 mai 2018

~ La vie parfaite, Silvia Avallone

Da dove la vita è perfetta, 2017traduit de l'italien par Françoise BrunLiana Levi, 5 avril 2018, 400 p. ♥♥♥♥♥♥ Les Italiens sont-ils tous immatures, volages et violents ?Les Italiennes sont-elles toutes hystériques, capricieuses et hurleuses, mais assez solides pour pallier les défaillances masculines, tenir une famille sur leurs épaules, remplacer les hommes/maris/pères qui fuient ?A en croire Silvia Avallone, Elena Ferrante, Luca Di Fulvio, la réponse est OUI. Et ces trois auteurs le démontrent avec des galeries de personnages... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
samedi 21 avril 2018

~ Le camp des autres, Thomas Vinau

Alma Editeur, 24 août 2017, 194 p. ♥♥♥♠♠ 1906, pas très loin de Poitiers. Le jeune Gaspard (dix ans ?) a fait une grosse connerie. Il fuit avec son chien, se cache en forêt. Heureusement pour lui, il tombe sur une bande d'adultes qui fuient aussi la société, pour des raisons diverses - ils sont marginaux, bohémiens, évadés des geôles... Des personnages effrayants pour les 'gens bien intentionnés' ♪♫, mais rassurants et protecteurs pour l'enfant en cavale.Thomas Vinau rend ici un bel hommage à 'la Caravane à Pépère' (une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 19 avril 2018

~ Les jolies choses, Virginie Despentes

Editions Grasset & Fasquelle, 1998Le Livre de Poche, 253 p. pour la présente édition. ♥♥♥♥♠ Dans tous les romans et nouvelles de Virginie Despentes que j'ai lus* j'ai trouvé :- des mauvais parents ou une ville 'pécrave' de province (sic) qu'on cherche à fuir- une personne en colère- un mec mou mais sympa, de bonne volonté, cool, craquant, le copain idéal- des gens qui bossent dans la musique- une (ex) actrice porno- une fille divinement bien gaulée, qui donne l'impression à chaque gugusse qu'elle aime « ça »,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 14 avril 2018

~ Colza mécanique, Karin Brunk Holmqvist

Rapsbaggarna, 2005traduit du suédois par Carine BruyMirobole, 20 avril 2017, 253 p. ♥♥♥♠♠ Vous connaissez les trois vieux papis tout vermoulus de Richard Gotainer ? Ça papote, ça refait le monde en ronchonnant gentiment. Et puis ça chique, ça crache ses glaviots brunâtres/verdâtres, ça rote, ça flatule. 😒😣🙈Vous avez vu Jacques Villeret dans 'La soupe au chou' ? Même chose, en gros, je crois (pas vu en entier, pas supporté au-delà de quelques minutes, à vrai dire), avec en prime une histoire d'extraterrestres.Et ce même... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]