mercredi 25 août 2021

~ Fille perdue, Adeline Yzac

La Manufacture de Livres, août 2021, 220 p. ♥♥♥♥♥ « Le monde haïrait-il tant les filles ? » Celui dirigé par les émissaires d'un dieu, assurément. Les religieux n'ont jamais été très détendus de l'entrejambe (pour les autres). Aujourd'hui chez les islamistes - l'actualité en Afghanistan en est un sinistre exemple -, il y a moins d'un siècle en France, quelques décennies en Irlande (Magdalene Sisters). J'en passe. Exorcisme, lapidation, procès en sorcellerie & bûcher. Combien de filles/femmes victimes ? Ce monde-là hait... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 11 août 2021

~ Les recettes de la vie, Jacky Durand

Stock, 2019Folio, 5 mars 2020, 224 p. ***,* Emincer, hacher, émonder, rissoler, réduire, tamiser, chemiser... Vous vous y voyez, là, devant les fourneaux ? Vous entendez les casseroles, les couverts, l'eau frémir, la graisse rissoler, vous sentez l'ail, l'échalote, le poivre. Les cuisiniers s'activent, passent les plats aux serveurs... Voilà, vous êtes chez Julien et son père Henri, le Chef du 'Relais fleuri' dans les années 70-80. On s'y régale de bonne grosse cuisine traditionnelle, généreuse : charcuterie, viande &... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 24 juillet 2021

~ Le Petit-Fils, Nickolas Butler

Little Faith, 2019traduit de l'anglais (US) par Mireille VignolStock, 2020Le Livre de Poche, 2 juin 2021, 336 p. ♥♥♥♥♠ « Allongés dans leur lit, ils écoutaient la pluie glisser sur le toit avant de ruisseler dans les chenaux et d'être admise dans le flot qui ralliait le fleuve. C'était une pluie douce et lente (...) » (p. 111) Cette phrase me semble exprimer à la perfection l'ambiance de cet ouvrage. • Le confort conjugal et la douceur chez ce vieux couple, Peg & Lyle, toujours amoureux et infiniment respectueux l'un envers... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 9 juillet 2021

~ Femmes en colère, Mathieu Menegaux

Grasset, 3 mars 2021, 198 p. ♥♥♥♥♥ Le titre se réfère à la pièce de Reginald Rose, Douze hommes en colère, adaptée au cinéma par Sidney Lumet, avec Henry Fonda dans le rôle principal (1957). Ici aussi, un procès, et les délibérations à huis clos entre trois magistrats et six jurés populaires. Mathilde, gynécologue mère de famille, a déjà été détenue trois ans. C'est une femme 'outragée' (il appartient au lecteur de se faire une idée de sa part de responsabilité ; pour moi, c'est tout vu) qui s'est vengée. L'affaire est très suivie :... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 8 juillet 2021

~ Suzuran, Aki Shimazaki

Leméac, 2019Actes Sud, 7 octobre 2020, 170 p. ♥♥♥♠♠ Anzu, trente cinq ans, divorcée, mère d'un garçon de dix ans. Artiste, elle a la chance de vivre selon ce principe de Confucius « Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » Ses parents septuagénaires s'apprêtent à entrer en maison de retraite, et sa soeur va bientôt se marier, pour la première fois, après avoir multiplié les aventures. J'ai lu les deux premières pentalogies de cette auteur, tantôt touchée par son élégance... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 4 juillet 2021

~ L'anomalie du train 006, Pascal Fioretto

Herodios Editions, 17 juin 2021, 137 p. ♥♥♥♥♥ Le train 006 achemine le gratin littéraire au célèbre salon de Brive, où sera décerné cette année le prix Goncourt. Les Parisiens sont prêts à tout pour décrocher la timbale, y compris à s'aventurer en province. Ce prix littéraire d'automne reste celui qui booste les ventes. Faut-il avoir lu L'Anomalie d'Hervé le Tellier, le Goncourt 2020, avant de prendre ce train 006 de Fioretto ? C'est préférable. De même qu'on savoure mieux les pastiches de Pascal Fioretto si on a lu les auteurs... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 3 juillet 2021

~ La fille du squat, Ragnfrid Trohaug

Okkupert kjærleik, 2020traduit du néo-norvégien par Terje SindingEditions Thierry Magnier, 2004, 170 p. ♥♥♥♠♠ Ida a toujours passé ses étés avec son frère adoré Thomas, chez leur grand-père, tandis que les parents partaient en mission humanitaire en Afrique. « Les étés avec grand-père étaient toujours de beaux rêves qui prenaient fin trop tôt ; papa et maman et leur voiture et les fournitures scolaires surgissaient toujours comme une mauvaise surprise et signifiaient que le temps de grand-père et de l'été se mettait en hibernation... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 12 juin 2021

~ La vie vue d'en bas, Stacey Lee

The Downstairs Girl, 2019traduit de l'anglais (US) par Alison Jacquet-RobertMilan, 17 mars 2021, 408 p. ♥♥♥♠♠ Note de l'autrice en postface : « Avez-vous été surpris-es d'apprendre que les propriétaires terriens du Sud des Etats-Unis avaient fait venir des Chinois pour remplacer les esclaves dans les plantations durant la Reconstruction, après la guerre de Sécession ? » OUI, et c'est un des points forts de ce roman : enseigner une page d'histoire méconnue. Et de manière agréable, car il s'adresse à de jeunes adultes. Autres... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 1 juin 2021

~ La petite et le vieux, Marie-Renée Lavoie

XYZ, 2010Denoël, 2010, titre : Mr Roger et moiFolio, 2015, 275 p. ♥♥♥♥♥ La petite, c'est Hélène, alias Joe parce qu'elle se sent un peu 'garçon manqué' (sic). Et le vieux, c'est Roger. D'ailleurs, le titre initial était 'Roger et moi', puisque la petiote est la narratrice. Deuxième d'une fratrie de quatre filles, Hélène a une dizaine d'années dans les années 80, au Québec. Avec sa mère stricte, on obéit, on ne discute pas, on anticipe même ('C'est toute'). Sous cette apparente dureté, cette femme est compréhensive et aimante. le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 13 mai 2021

~ Le coeur battant de nos mères, Brit Bennett

The Mothers, 2016traduit de l'anglais (US) par Jean Eschéditions Autrement, 2017J'ai Lu, 22 août 2018, 380 p. ♥♥♥♥♥ Titre en VO : The Mothers. Des mères trop présentes : deux par leur absence obsédante, une par son côté intrusif. Et toutes ces vieilles bigotes, autour, auxquelles rien n'échappe... Vu de ma zone urbaine où l'on peut rester relativement anonyme, j'ai eu l'impression de revenir au moins quarante ans en arrière, avec ces histoires croisées de trois jeunes gens appartenant à une communauté religieuse noire. La couleur de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]