jeudi 14 janvier 2021

~ Ce genre de petites choses, Claire Keegan

Small Things Like This, 2020traduit de l'anglais (Irlande) par Jacqueline Odin Sabine Wespieser, 5 novembre 2020, 120 p. ♥♥♥♥♠ Il n'est pas confiné pour Noël, Bill Furlong, mais c'est tout comme. Aussi confiné dans sa tête que Diego était libre ♪♫ - bien qu'enfermé pour de bon, lui. Il a la pré-quarantaine* morose, et si on situe le contexte, on comprend son spleen : Irlande ultra-catholique du milieu des années 80 (anti-avortement, familles nombreuses), crise économique, chômage, alcoolisme... Financièrement, ça va pour Bill.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 28 décembre 2020

~ Les Graciées, Kiran Millwood Hargrave

The Mercies, 2020traduit de l'anglais (Royaume Uni) par Sarah TardyRobert Laffont, Pavillons, 20 août 2020, 395 p. ♥♥♥♥♠ La Laponie, pour moi, c'est le Père-Noël et ses lutins. Des gens sympathiques. Au XVIIe siècle, au nord de la Norvège, les Lapons (terme péjoratif désignant les Samis) étaient perçus comme des créatures du Diable : 'sorcières, chamanes, ensorceleurs de vent'. Le roi d'alors, Christian IV, était un luthérien sévère qui entendait mettre un terme à leurs cultes païens (grigris, runes), les croyant capables de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 18 décembre 2020

~ Les Grandes Occasions, Alexandra Matine

Les Avrils, 6 janvier 2021, 250 p. ♥♥♥♥♥ Toujours un peu méfiante avec les premiers romans et les nouvelles maisons d'édition, j'ai néanmoins du mal à refuser les offres 'spéciales' de Babelio. C'est l'enthousiasme de Diablotin0 entrevu sur les premières lignes de son billet qui m'a suggéré que j'avais peut-être (sans doute) une pépite à portée de main.Malaise au début : elle va mourir, elle porte le prénom d'une personne qui m'est très chère (euphémisme pudique 😉). Vais-je supporter cette lecture ? Oui, ouf, 'elle' est une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 15 décembre 2020

~ Elle danse dans le noir, René Frégni

Folio, 18 octobre 2001, 140 p. ♥♥♠♠♠ Pourquoi abandonner ce livre à la moitié (p. 79/140) ? Parce qu'il m'agace.Pourquoi pas avant ? J'ai failli le faire plus tôt, au bout de vingt pages, mais il a accompagné un aller-retour en bus. Je ne voulais ni porter ni abîmer le lourd & précieux 'Des vies à découvert' de Barbara Kingsolver, que je déguste doucement depuis quelques jours.Pourquoi m'agace-t-il autant, ce petit roman ? • Chichiteux en diable, posé, une atmosphère vaporeuse à la D. Hamilton, F. Cabrel. Et un peu cette même... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 décembre 2020

~ Point of View (POV), Patrick Bard

Syros Jeunesse, 23 août 2018, 235 p. ♥♥♥♥♥ La génération de mes parents a connu le cinéma érotique avec le film 'Emmanuelle' (1974). Quelques années plus tard, la chaîne Canal+ et les magnétoscopes (avec les cassettes VHS) ont fait entrer la pornographie dans les foyers. On monte d'un cran, ça n'a rien à voir : le porno d'alors est fait par des hommes, pour des hommes. Il paraît qu'il existe désormais des pornos plus 'féminins' (plus doux ?), je n'ai pas testé. Dans les années 1980-1990, si vos parents n'en consommaient pas (ou... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 7 décembre 2020

~ Sauveur & Fils, saison 6 - Marie-Aude Murail

L'Ecole des Loisirs, 19 août 2020, 332 p. ♥♥♥♥♠ Sixième séquence de thérapie dans le cabinet de Sauveur, en catimini. J'assiste aux séances, j'écoute, en loucedé. Je médite pour en prendre de la graine (chut, Hugo, stp). Je pénètre un peu dans sa maison aussi, pleine de monde et de problèmes d'enfants, d'ados, de couple(s). Et je m'inquiète pour Jovo qui perd la boule, tout en savourant ses jurons qui ont bercé ma jeunesse mais que je n'avais pas le droit de répéter, ce vocabulaire étant réservé aux vieux oncles alcoolos ('fant de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 29 novembre 2020

~ Et mes yeux se sont fermés, Patrick Bard

Syros Jeunesse, 25 août 2016, 208 p. ♥♥♥♥♠ « Les gens de Daech sont peut-être cruels, mais ils ne sont pas stupides. Ils sont même d'excellents communicants. Leurs vidéos font envie, croyez-moi, et pour un ado épris d'idéaux, c'est très sexy. C'est d'ailleurs leur principal critère de sélection. Trouver des jeunes qui rêvent de s'engager contre l'injustice. Et c'est bien ce qu'ils se proposent de faire. Ils leur offrent les moyens de réaliser un idéal. » Voilà comment Maëlle, élève brillante et prometteuse, est devenue Ayat à quinze... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 22 novembre 2020

~ Raboliot, Maurice Genevoix

Grasset, 1925Le Livre de poche no 692 ♥♥♥♥♥  •  lu par Mr Ce roman fait partie des cinq ouvrages de la bibliothèque parentale. Mon père l'avait acquis et lu durant son service militaire (comme les quatre autres), et l'avait beaucoup apprécié. Je comprends qu'en tant que chasseur, il ait pu être fasciné par le personnage de Raboliot, chasseur lui aussi mais ne respectant que ses propres règles. J'ai découvert ce roman il y a plus de trente ans. Son héros m'a laissé le souvenir d'un braconnier rusé, orgueilleux,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 18 novembre 2020

~ À crier dans les ruines, Alexandra Koszelyk

Aux Forges de Vulcain, 23 août 2019, 254 p. ♥♥♥♠♠ Exercice délicat pour un auteur : jouer les cartes de la distinction et de l'érudition sans paraître - au pire prétentieux (déjà, ce titre...) - au mieux un peu pathétique, façon élève trop appliqué qui imite bien ses maîtres (ah les tics de langage empruntés à quelques écrivain(e)s français : il est des... comme un enfant... évidence... effroi...). S'agissant d'un premier roman, écrit par une blogueuse que j'ai aimé suivre pendant quelques années, je choisis la seconde impression.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 15 novembre 2020

~ Le secret de Mona, Patrick Bard

Syros Jeunesse, 27 août 2020, 180 p. ♥♥♥♥♥ Le secret de Mona ? Bof. Trop gentil ce titre, qui semble annoncer une bluette pour jeunes filles - surtout que cette collection est estampillée 'jeunesse' (young adults). Heureusement, ce n'est pas le style de Patrick Bard, écrivain-voyageur, photojournaliste et auteur talentueux de romans noirs sociaux aussi dérangeants que documentés. La Frontière témoigne des conditions de frontaliers USA-Mexique, de l'exploitation de main-d'oeuvre. La quatrième Plaie dénonce des magouilles... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]