lundi 22 avril 2013

~ Un père en colère, Jean-Sébastien Hongre

Coup de poing ! L'enfer en famille...Stéphane est un père au bout du rouleau. Revenir dans la maison de son ex-femme, c'est comme entrer dans la tanière du loup. Léa et Fred, leurs deux enfants adultes, y imposent leur loi, leur mode de vie de dealers toxicos, leur meute de "chiens méchants". La mère vit avec eux, mais est recluse dans sa chambre, impuissante. Elle se réfugie dans les souvenirs, fuit tant bien que mal l'horreur en regardant inlassablement sur les vieilles photos leurs bouilles rieuses de gamins épanouis... Entre... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

dimanche 21 avril 2013

~ Un petit boulot, Iain Levison

Dévoré par Mr : Jake Skowran a perdu son travail comme la plupart des hommes de la ville. Quelques paris hasardeux, au lieu de remettre ses finances à flots comme il l'espérait, l'ont endetté d'une manière inquiétante. Le chef de la mafia locale lui propose alors fort opportunément un travail facile mais illégal. Jake saura-t-il résister à cette offre ?L'auteur dresse ici un portrait cynique de la société américaine, qu'il caractérise par l'hypocrisie et par la violence de son économie libérale. Malgré un propos a priori grave, ce... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 20 avril 2013

~ Mille femmes blanches, Jim Fergus

Entre un internement abusif à vie en psychiatrie et une grande aventure chez les "sauvages" (sic), la jeune May n'hésite pas.  Elle répond à l'appel du gouvernement en 1875 pour épouser un Cheyenne, lui faire des enfants et vivre dans sa tribu, comme d'autres femmes blanches volontaires. Ceci dans le cadre d'un programme d'intégration des Indiens à la société américaine dite civilisée. /!\ Et là, attention, fermez les yeux si vous ne voulez pas vous gâcher cette lecture passée ou à venir (sélectionner le texte... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 13 avril 2013

~ Un petit boulot, Iain Levison

Course au profit oblige : encore une usine américaine délocalisée au Mexique. Jake Skowran est dans la mouise, il a perdu son travail comme les trois quarts de la population masculine de la ville. Faute de mieux, il joue pour de l'argent, mais perd plus souvent qu'il ne gagne. Son débiteur lui propose "un petit boulot" pour éponger sa dette, une mission spéciale qui heurte ses principes moraux, mais dont il va finalement s'acquitter avec un zèle admirable. On ne l'arrêtera plus. Au vu des critiques survolées ici et là,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 9 avril 2013

~ Ma soeur vit sur la cheminée, Annabel Pitcher

Observé de l'extérieur, ce phénomène est frappant, dérangeant : pourquoi/comment certains parents se détachent-ils de leurs autres enfants lorsqu'ils en ont perdu un ? Certes, la douleur les rend forcément moins disponibles, mais il apparaît parfois que les présents ont moins d'importance qu'avant, et moins de valeur que l'enfant perdu. Pourquoi "choisir" le RIEN, parce qu'on n'a plus le TOUT ?… Dans ce cas, il semble difficile pour le reste de la fratrie de ne pas haïr le défunt dont le décès, après avoir tout dévasté, continue à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:20 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
lundi 8 avril 2013

~ L'Ile des beaux lendemains, Caroline Vermalle

Jacqueline est septuagénaire, elle cumule cinquante-six années de mariage avec Marcel, ça déborde subitement. Elle part prendre l'air à l'Ile d'Yeu, notamment pour retrouver sa cousine Nane qu'elle n'a pas vue depuis près de soixante ans. Et si son mari profitait de cette absence pour réaliser un de ses vieux rêves ?   Ile vendéenne, littoral pour se ressourcer - un grand classique -, cagibi à souvenirs, cohabitation de trois femmes (deux âgées et une trentenaire) et d'un petit garçon. Les non-dits règnent dans cette maison,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

dimanche 31 mars 2013

~ Arrive un vagabond, Robert Goolrick

   1948, Etats-Unis. Brownsburg est une modeste bourgade paisible de Virginie, avec ses Blancs et ses Noirs qui ne se mélangent pas mais se côtoient sans heurts. La petite ville est peuplée de gens "sans histoires" : la famille sympathique du boucher, une couturière aux doigts de fée, aussi douée que les marraines de Peau-d'Âne et de Cendrillon pour rendre les femmes lumineuses... Et puis "arrive un vagabond", Charlie. Homme sage et doux, il est vite adopté, mais perturbe involontairement cette harmonie lorsqu'il tombe... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
vendredi 29 mars 2013

~ Je nous trouve beaux, Cyril Montana

Le titre se réfère aux reflets perçus par le narrateur dans des vitrines - images de lui-même et de sa fille qu'il accompagne pour son premier jour d'école. Cela apaise un peu la crainte du lecteur d'avoir affaire à un récit narcissique, puant d'autosatisfaction (même si cette phrase arrive tard, après 90 pages)...Cela dit, on n'est guère loin de l'autofiction ; les aventures de cet homme semblent bien inspirées d'expériences personnelles. On a ainsi droit à quelques zooms superficiels sur une vie banale : évocation de parents... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 9 mars 2013

~ Bilbo le Hobbit, J. R. R. Tolkien

Lecture audio par Junior Bilbo le Hobbit - John Ronald Reuel Tolkien (auteur) & Dominique Pinon (lecteur), Audiolib, novembre 2012, 10h14.  Merci à Babelio (MC du 31/01) et à Audiolib pour ce partenariat. ► billet ci-dessous :   (cliquez pour zoomer)
Posté par Canel à 16:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 9 mars 2013

~ La patiente, Jean-Philippe Mégnin

Une patiente pas tout à fait comme les autres vient consulter Vincent, médecin, pour la première fois. Elle jette un pavé dans la mare de son existence tranquille, avec quelques phrases énigmatiques qui montrent qu'elle en sait long sur lui, alors qu'il est persuadé de ne pas la connaître. Mon avis est vraiment mitigé : texte bref captivant du début à la fin, suspense bien entretenu, mystères lentement dévoilés, MAIS- trois personnages froids, impersonnels et sans consistance - malgré tout ce qui leur arrive - que j'ai trouvé... [Lire la suite]
Posté par Canel à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]